Bon pour bébé et pour la forêt tropicale

Faire quelque chose pour la forêt tropicale? Un jeu d’enfant!

Parmi les produits de supermarché, un sur deux contient de l’huile de palme. La forêt tropicale est copieusement décimée pour la produire. L’entreprise suisse Bimbosan a opté pour une autre voie et envoie un signal clair en développant une nourriture pour bébés exempte d’huile de palme.

L’huile de palme est présente partout dans notre vie, même si nous n’avons guère l’occasion de la voir. Il y en a dans les barres chocolatées, les pizzas toutes faites, mais aussi dans les détergents et les cosmétiques. Avec un taux de croissance de plus de 15% par an, l’huile de palme est devenue ces dernières années l’huile végétale la plus produite au monde. La production annuelle est actuellement de 60 millions de tonnes. Et la fin de ce boom est loin d’être en vue car l’huile de palme a des arguments économiques à son actif : la grande fertilité des palmiers à huile rend imbattable le prix de cette huile si facile à traiter. Malheureusement, cette belle histoire a aussi son côté sombre.

Tout sauf durable

Pourtant, la nature paie un lourd tribut à cette huile si bon marché. En Indonésie et en Malaisie, en particulier, d’immenses étendues de forêt tropicale sont déboisées pour la monoculture de palmiers à huile. Plus de 16 millions d’hectares de forêt tropicale, soit quatre fois la superficie de la Suisse, ont déjà été sacrifiés pour leur plantation. La déforestation prive les orangs-outans, les tigres, les rhinocéros et d’autres animaux de leurs moyens de subsistance. Des millions de petits paysans et d’autochtones, expulsés de leurs terres d’origine, sont également les victimes de l’exploitation des palmeraies.

Le climat est lui aussi touché

Par ailleurs, le défrichage par brûlis et l’assèchement de forêts marécageuses génèrent de fortes émissions de gaz à effet de serre, comme le dioxyde de carbone, contribuant ainsi au réchauffement climatique global.

La vision Bimbosan «sans huile de palme»

Bien que l’huile de palme soit la solution la plus intéressante du point de vue économique, certaines entreprises choisissent sciemment de renoncer à cette huile contestée. Bimbosan, fabricant d’aliments pour bébés à Welschenrohr, dans le canton de Soleure, est l’une d’entre elles. «La production d’huile de palme ne répond pas à nos attentes en matière de durabilité», affirme son directeur, Daniel Bärlocher. L’ensemble de l’assortiment doit donc progressivement céder la place à des produits sans huile de palme. Aujourd’hui déjà, tous les produits Super Premium, tous les laits Bio et les bouillies au lait Bio en sont exempts.


Un assortiment des produits exempts d'huile de palme

Une transition compliquée

L’huile de palme ne peut pas simplement se remplacer 1:1 par une autre huile. La reconversion est complexe et demande un gros effort en termes de développement. S’y ajoutent des frais supplémentaires considérables au niveau de la production de par l’utilisation d’huiles de colza, de coco ou de tournesol de qualité, en partie bio. Daniel Bärlocher pense que l’initiative portera ses fruits en fin de compte. «Ceux qui connaissent le contexte n’hésiteront pas à dépenser un peu plus pour un produit sans huile de palme, par égard pour l’environnement», présume-t-il. Et les premières réactions résolument positives renforcent au sein de la société soleuroise la conviction qu’elle se trouve sur la bonne voie.

Traditionnellement durable

Bimbosan est une entreprise familiale qui fabrique à Welschenrohr, dans le canton de Soleure, des aliments de grande qualité pour bébés, aujourd’hui exportés jusqu’en Chine. Depuis sa fondation en 1932, Bimbosan se sent attachée à la Suisse et au développement durable. Il est important de garantir aux bébés de demain un environnement préservé dans lequel ils pourront grandir dans les meilleures conditions.

Le pacte durabilité de Bimbosan :

  • des fournisseurs locaux
  • beaucoup de produits bio
  • fabrication en Suisse
  • concept d’emballage écologique avec sachets recharges
  • formation d’apprentis

En s’engageant pour des produits sans huile de palme, Bimbosan affiche une fois de plus sa volonté de produire des aliments pour bébés dans des conditions durables, en harmonie avec l’homme et l’environnement.

Vous obtiendrez sur bimbosan.ch plus d’informations, ainsi que des échantillons gratuits Bimbosan.

Important: le lait maternel est le meilleur pour le bébé. L’OMS recommande un allaitement exclusif jusqu’à 6 mois.

Share