Il n'y a pas d'âge pour faire ses gammes

Il n'y a pas d'âge pour faire ses gammes

Texte par:

babymag.ch: Qu’entend-on exactement par éveil musical?

Brandy Butler: Cette initiation précoce comprend toute une série d’approches pédagogiques qui familiarisent les enfants à la musique à l’aide de différents concepts, et ce, selon leur niveau de connaissances. Cela peut sembler très sérieux au premier abord, mais en réalité c’est très ludique!

babymag.ch: Quelles sont les approches les plus appréciées en la matière?

B.B.: Les deux principaux programmes s’intitulent «Orff» et «Kodaly». Ils ont été baptisés ainsi d’après le nom de leurs inventeurs: Zoltan Kodaly et Carl Orff. La méthode Orff propose de faire de la musique avec des outils simples du quotidien. La méthode Kodaly, elle, se base sur le chant, l’écoute, le solfège, le mouvement rythmique et l’improvisation. En tout cas, les deux favorisent la musicalité. A la base, ces programmes sont destinés aux plus de 5 ans. Pour les plus jeunes, on en sélectionne donc certains éléments que l’on adapte à leur niveau et à leurs besoins. Aussi, les bébés nécessitent une grande proximité. C’est pourquoi les bercements et les massages font partie de mes cours qui leur sont destinés. Les petits enfants, eux, veulent de la proximité, mais ils ont également besoin de liberté et d’indépendance. Raison pour laquelle certaines activités demandent la participation des parents et d’autres non.

babymag.ch: A quel âge faut-il commencer?

B.B.: Cela dépend entièrement des parents. Je suis d’avis que les bébés âgés de 8 à 10 semaines peuvent déjà y prendre part. Toutefois, suivre un cours avec un tout-petit n’est pas pour tout le monde. L’important est d’y prendre du plaisir et de se sentir bien. Car au final, voici ce que l’on communique à nos chères têtes blondes: «C’est de la musique. Voilà quelque chose que j’aime et que j’ai envie de partager avec toi.» Si l’on ne se sent pas prêt, mieux vaut attendre. En même temps, il me paraît bien de se lancer avant que son bout de chou n’ait 3 ans. Car c’est à cet âge qu’il commence à chanter et devrait alors être en mesure de reproduire correctement les sons. Aussi, il est clairement plus facile de former un enfant âgé de 3 ans qu’un petit de 9 ans.

babymag.ch: Et quel est l’objectif à atteindre?

B.B.: Je pense que l’initiation musicale précoce poursuit de nombreux petits objectifs. Mais le principal consiste à apprendre aux enfants que la musique apporte du plaisir. Souvent, les petits apprennent péniblement à jouer d’un instrument et font l’expérience de la musique par son côté «fastidieux». Ce qui peut marquer à vie leur perception de cet art. Jouer régulièrement exige effectivement beaucoup d’efforts, c’est pourquoi on doit être vraiment motivé pour le faire. Les parents qui choisissent un programme d’initiation à la musique centré sur la joie et le plaisir, contribuent à éveiller l’enthousiasme de leur progéniture.

babymag.ch: Quelle est la particularité de votre programme d’enseignement?

B.B.: Sa particularité est de partir à la découverte de tous les besoins en développement, selon différents groupes d’âge – et ce, en l’espace de 45 minutes. Ceci comprend les aspects sociaux, émotionnels, musicaux, cognitifs, psychomoteurs et linguistiques. Mes cours développent également les compétences en lecture et en écriture, car finalement, la musique aide les plus jeunes à se familiariser avec le rythme des textes, à apprendre un nouveau vocabulaire et à différencier un grand nombre de sons.

babymag.ch: Comment se dérouleun cours?

B.B.: Les cours pour les 18 à 40 mois, dispensés en compagnie des parents, ont toujours un thème principal, tel que les animaux ou les moyens de transport. Celui-ci constitue le fil rouge autour duquel viennent se développer les différentes activités. Après quelques semaines, les thèmes changent. De temps à autre, nous utilisons des concepts opposés comme haut/bas ou rapide/lent, qui permettent aux petits d’appréhender les bases de la musique. En une heure à peine, nous pouvons aborder des éléments aussi variés qu’une chanson de bienvenue, de l’écoute active, de la danse, des jeux musicaux, des histoires, la connaissance des instruments et une chanson d’adieu.

babymag.ch: A partir de quel âge les enfants peuvent-ils apprendre à jouer d’un instrument?

B.B.: Dès que l’enfant aura développé un véritable amour de la musique. Cela peut être aussi bien le cas à 3 ans qu’à 14 ans. Mais cet amour doit être présent chez lui; dans le cas contraire, il s’agira d’une longue lutte pour le faire s’exercer.

Portrait: Brandy Butler

Brandy Butler, originaire de Philadelphie aux Etats-Unis, vit et travaille depuis 9 ans en Suisse. Le sens artistique de cette maman d’une petite fille lui vient de son héritage familial. En effet, la jeune femme est issue d’une lignée de musiciens. Dotée d’une véritable passion pour l’enseignement, elle dispense des cours de musique pour enfants en Suisse alémanique (www.kindermusikwithbrandy.ch). Elle chante également avec talent au sein du groupe Brandy Butler and the Fonxionaires. D’ailleurs, les téléspectateurs de «The Voice of Switzerland» l’auront peut-être reconnue, puisqu’elle y a récemment participé!

Bonnes adresses

La Bulle d'air

De 1 à 5 ans

Grand-Saconnex (GE)

www.labulledair.com

BG World

De 1 à 4 ans

Genève, Lausanne et Vich (VD)

www.bgworld.ch

Ateliers En Corps

De 5 mois à 5 ans

Lausanne

www.ateliersencorps.ch

Musiquefamille.ch

3 à 10 mois, 12 à 22 mois ou 18 mois à 4 ans

Lausanne et Echallens (VD)

www.musiquefamille.ch

Atelier M

De 2 à 8 ans

Auvernier (NE)

www.atelierm.ch

Share