Education et Psycho

Ils s’inventent des amis, parfois un frère ou une sœur, redoutent le monstre caché sous leur lit et sont persuadés que leur père est un super-héros et va sauver le monde une fois rentré… Doit-on redouter de voir vivre notre progéniture dans ce monde qui n’existe pas vraiment ou bien s’en réjouir?

Il est sans cesse agité et il n’écoute rien. S’agit-il d’un enfant turbulent ou souffre-t-il du trouble du déficit de l’attention, avec ou sans hyperactivité (TDAH)? Un diagnostic à poser avec prudence.

Parler de la mort à un enfant est sans doute l’une des tâches les plus difficiles qu’un parent peut avoir à accomplir. Et pourtant, la bonne attitude peut permettre à l’enfant de trouver dans l’épreuve des repères essentiels.
Et des raisons de croire que la vie continuera, autrement. 

Il arrive régulièrement qu’au cours de stages de développement personnel, des participants racontent, avec une émotion incroyablement intacte après tant d’années, un traumatisme d’enfance lié à la perte d’un être cher… Ou plutôt à la façon dont ils l’ont vécu.

Votre enfant savait déjà lire à 4 ans? Il a une ouïe hors norme ou un coup de crayon incroyable? Il calcule déjà mieux que ses grands frères et sœurs?
Alors vous vous êtes sûrement déjà demandé si votre enfant ne serait pas surdoué. Nous avons rencontré le directeur du centre d’écoute surdouance, Wolfgang Stern. 

Lorsqu’un enfant ne va pas bien et que les thérapies verbales ne sont pas opérantes, le recours à l’art-thérapie peut s’avérer être une piste intéressante à creuser. Par un chemin de détour, l’enfant pourra, via la médiation artistique, via le processus de création, dépasser et comprendre ce qui le fait souffrir…

Certains enfants ont un doudou, d’autres ont un ami imaginaire, voire même les deux… Selon les études de l’Américaine Marjorie Taylor, professeure de psychologie, qui fait des recherches sur ce sujet depuis plus de vingt ans, 37% des enfants de moins de sept ans ont, pour un temps, un ami imaginaire.

Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil? A peine! Déjà parmi les tout-petits, c’est parfois crêpages de chignons et règlements de comptes à coups de petons. En tant que parents, on voudrait épargner toute peine à nos enfants et pourtant ils doivent bien apprendre à gérer leurs conflits tout seuls.

Qu’il s’agisse d’une peluche, du foulard de maman, d’une couche ou d’un simple morceau de tissu … le doudou est pour un enfant ce que la Madeleine est à Proust. L’enfant aime le serrer contre lui, le suçoter ou le dorloter. Tantôt il le met contre son visage pour s’endormir, tantôt il l’accompagne de son pouce pour un moment de calme.

Un enfant entre 18 mois et 3 ans jette au sol beaucoup d’objets. Rageant et parfois incompréhensible pour les parents, ce geste est tout à fait normal. Comment dire à un tout-petit de refreiner ses pulsions de catapultage sans pour autant le ralentir dans sa construction psychique? Quelques pistes de réponses.

Superman, Robin des bois, princesse, coccinelle ou papillon... L' enfant est le roi du déguisement et adore endosser toutes sortes de costumes. Cela n'est pas anodin et contribue à son épanouissement. Le déguisement est pour lui un symbole de liberté, un moment où il règne sans partage sur un monde qui lui appartient.

Pages