Les tartines, c’est permis!

Texte par:

Profitez des derniers beaux jours pour faire en famille des dîners improvisés. Vos enfants adoreront manger des tartines, plutôt que de se tenir à table «comme il faut»! Et devinez quoi? Grignoter salé ou sucré, c’est délicieux aussi pour les grands. Quelques idées d’accords parfaits.

Pour confectionner vos tartines tous les pains peuvent se prêter au jeu, même si les grandes tranches sont plus faciles à utiliser et à couper! Les pains de campagne sont tout à fait appropriés pour la charcuterie et le fromage; pensez aussi à ceux cuits avec des noix ou des fruits secs, voire au pain d’épice. L’important, c’est que la mie soit dense, sans trop de trous. Pour de petites tartines, optez pour des rondelles de baguette - la formule gagnante: un filet d'huile d'olive, de la sauce tomate, du jambon et du fromage -  ou découpez vos grandes tranches en morceaux pas trop gros.

Vous pouvez aussi varier les plaisirs en optant pour des pains aux céréales - réputés pour leurs propriétés nutritives et qui conviennent particulièrement aux préparations à base de légumes (tsatsiki, concassée de tomates, purée d'aubergines ou de pois chiches) ou aux olives. Ils ont tous le mérite d'apporter des glucides complexes indispensables pour se rassasier. Le pain de seigle, aussi appelé «pain noir», accompagne parfaitement les poissons comme le saumon. Le pain de mie se coupe facilement; on l'utilise pour des toasts froids, à la mousse de canard, au tarama, au fromage frais, mais aussi grillé au four pour une tartine gourmande, chèvre-miel-noix par exemple.

Optez pour des recettes simples avec 4 ou 5 saveurs différentes maximum, car les enfants aiment voir ce qu'ils mangent. Ayez l’esprit créatif: jouez sur les couleurs (les tomates et les herbes donnent de jolies teintes tout en apportant de la vitamine C)  et la présentation; fromage de chèvre (poivrons crus en petits morceaux; tomates cerises forment un ensemble charmant. Lorsqu'il s'agit de grandes tranches, coupez-les en morceaux: c'est plus facile à manger.

On tartine et on garnit

La tartine se côtoie surtout au petit déjeuner, en mode sucré. Et si on changeait la donne? Désormais, les tartines se déclinent à l'infini et connaissent un grand succès à l'apéro, version amuse-bouche, ou à table. En petit format, elles sont parfaites pour un apéritif dînatoire ou servies en entrée. Version grand modèle, elles épousent à la perfection une salade de crudités ou une soupe de saison.

Pour commencer on tartine, donc, mais avec quoi? Fromages frais ou yaourt grec, ricotta ou crème fraîche épaisse, fromage frais de vache, de chèvre ou de brebis, fromage à tartiner, fromages végétaux à base de tofu; il y a le choix. Version provençale, pensez au coulis de tomate, à des pestos variés (basilic, roquette, ail des ours…), à la tapenade. Confectionnez de l'houmous, de la confiture d'oignons, de la purée d’ail, du chutney aux fruits ou un caviar d'aubergine ou de ratatouille. Il y a également l’option pâtes à tartiner maison à base de légumes; carottes, petits pois, artichauts. Pensez aussi à la moutarde, à la sauce barbecue si vous prévoyez d'ajouter des morceaux de steak haché, et au ketchup pour les enfants. A déguster avec des saucisses cocktails, des tomates cerises et un peu de fromage. N'oubliez pas la béchamel. Elle sera délicieuse avec des champignons et du jambon. Penchez également pour le tarama, ajoutez des crevettes, une rondelle de citron vert, et le tour est joué!

Il ne suffit pas d’étaler une tartinade. Pour le craquant, la saveur, la fraîcheur, la couleur, choisissez votre garniture. Pour les poissons, on peut prendre les filets ou les tranches de poissons fumés (hareng, anguille, truite…), les œufs de poisson ou la chair d’un poisson cuit au four ou au court bouillon. Pour les viandes:  tranches fines de rôtis froids, effilochés de viandes bouillies, merguez ou saucisses aux herbes coupées en diagonale, charcuterie bien sûr, rillettes et autres terrines. Enfin, on a les légumes.

Des dés de légumes rôtis au four légèrement épicés, des légumes crus coupés en fin bâtonnets ou simplement râpés, des tranches fines de courgettes et d’aubergines poêlées à l’huile d’olive, des poivrons marinés, des graines germées, des oignons blancs, frais ou rouges finement émincés… Pensez aux fruits frais ou séchés qui se marient fort bien avec le fromage: camembert et pomme, brebis basque et cerise, Saint-Marcellin et noix… Enfin, le sucré-salé va permettre de changer les habitudes du goûter en douceur. On peut préparer des tartines au fromage, recouvert de chutney pomme-abricot, acheté tout prêt ou bien préparé à la maison. Une autre idée: des tranches de brioches toastées, gratinées au fromage et parsemées de pistache, à servir avec une compote ou des tranches de fruits frais. 

Nos conseils 

  • Si les tartines constituent votre repas, veillez à garder toujours une protéine (œuf, jambon, saumon, thon), un légume ou une crudité (tomate, salade) sur les tartines salées. A défaut, décorez son assiette avec quelques feuilles de salade. Déposez aussi des fruits sur les tartines sucrées. Attention: il doit y avoir un produit laitier sur au moins l'une d'entre elles (yaourt, fromage). A défaut, donnez-lui un verre de lait.
  • Herbes fraîches effeuillées ou ciselées, poudre d’épice saupoudrée, poivre fraîchement moulu, fleur de sel négligemment jetée, fruits secs hachés au couteau, fins zestes d’agrumes viendront relever votre tartine et lui apporter une note particulière avec cette touche de couleur agréable à l’œil.

Tartine du terroir (pour deux enfants):

  • 1 beau blanc de poulet;

  • 6 marrons;

  • 1 cuiller à soupe de mayonnaise ou de crème fraîche;

  • 1 branche de céleri;

  • 1 poireau, ail, thym, sel et poivre;

Avec un couteau pointu, inciser d’une petite croix le côté le plus arrondi des marrons, puis les plonger dans l’eau bouillante aromatisée avec l’ail et le thym. Eplucher les marrons tant qu’ils sont tièdes. Pendant ce temps, faire cuire le poireau émincé et la branche de céleri dans de l’eau salée. Laissez dorer le blanc de poulet à la poêle. Mixer le tout à l’aide d’un robot avant de saler et poivrer. Enfin, mélanger la préparation à la mayonnaise. Faire griller les tranches de pain et les tartiner…. Généreusement.

(Source: Les meilleures tartines de Lionel Poilane (Ed Grancher) - "Papa fait le pain du soir", de Daniel Staffen)

Share