Enfant (3-6 ans)

Superman, Robin des bois, princesse, coccinelle ou papillon... L' enfant est le roi du déguisement et adore endosser toutes sortes de costumes. Cela n'est pas anodin et contribue à son épanouissement. Le déguisement est pour lui un symbole de liberté, un moment où il règne sans partage sur un monde qui lui appartient.

Belle et Sébastien, Boule et Bill, Dora et son petit singe Babouche… Dans la BD ou le cinéma, les fidèles compagnons des jeunes héros sont souvent des animaux! De manière générale, les bambins sont attirés par le règne animal et se voient volontiers les heureux propriétaires de petites (ou grosses) bêtes… Mais du lien très riche qu’une telle adoption peut créer au simple caprice, quelles sont les conditions à observer et quels en sont les bénéfices éducatifs?

Certains enfants craignent tellement l’école qu’ils refusent d’y aller. Bertrand Crottet, psychologue, donne quelques pistes pour identifier le problème et tenter de le résoudre.

Cauchemars, troubles du sommeil, réveils nocturnes... quelle galère pour nos petits bouts! Pour babymag.ch, Sophie, Psychologue Clinicienne, décrypte ces troubles et propose une aide un peu particulière : la « Bricolothérapie ».

Votre enfant hurle, se roule par terre, n’arrive pas à se calmer. C’est normal, il apprend à gérer ses émotions. Des mamans et des spécialistes de la petite enfance nous livrent leurs trucs.

Surnommés «envie», «fraise», «aigrette» ou encore «baiser de l’ange», les angiomes peuvent être un handicap pour l’enfant. Faut-il s’en inquiéter, intervenir ou laisser faire la nature? Réponses d’une spécialiste.

Signe d’une époque où la course aux technologies est toujours plus effrénée, nos enfants sont aussi de plus en plus précoces. Si chaque génération établit ce constat, les enfants de l’an 2000 ne dérogent pas à la règle. Dernière tendance: avoir son propre blog où partager passions et activités

Les enfants et la télé : un équilibre à trouver

Fenêtre ouverte sur un monde chatoyant, la télévision exerce sur nos bambins une fascination sans égale. A tel point qu’ils pourraient passer des heures devant le poste, hypnotisés par le flot ininterrompu de programmes spécialement étudiés pour les captiver.

«Je serai propre quand je serai grand»

En Suisse, la majorité des enfants sont «propre» avant la rentrée scolaire à 4 ans révolus. Il n'en demeure pas moins qu'ils manquent souvent sérieusement d'autonomie. Petit tour autour du pot.

Fini la tambouille au coin de feu et les marshmallows grillés lors des camps de scoutisme. Aux oubliettes les dînettes! Aujourd'hui, les petits font dans la gastronomie. Preuve à l'appui: les cours de cuisine pour enfants ont de plus en plus la cote.

Pages